Les dispositifs de défiscalisation immobilière pour l’achat d’un bien destiné à la location de salles de danse

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif dédié aux salles de danse ? Découvrez les dispositifs de défiscalisation qui vous permettront de bénéficier d’avantages fiscaux et d’optimiser votre rentabilité.

Dispositif Pinel : un levier pour le financement des salles de danse

Le dispositif Pinel est un mécanisme fiscal qui permet aux particuliers d’investir dans l’immobilier locatif tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Si vous achetez un bien immobilier neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA) destiné à la location, vous pouvez profiter de cet avantage fiscal pour financer une salle de danse. Pour cela, il vous faudra respecter certaines conditions :

  • Acheter un bien immobilier neuf ou en VEFA
  • S’engager à louer le logement pendant une durée minimale de 6, 9 ou 12 ans
  • Respecter les plafonds de loyers et de ressources des locataires imposés par le dispositif

En contrepartie, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% du prix du bien, dans la limite de 300 000 euros et répartie sur la durée de location choisie. Cette réduction d’impôt est cumulable avec les autres dispositifs de défiscalisation pour un investissement dans une salle de danse.

Dispositif Malraux : valoriser le patrimoine tout en investissant dans une salle de danse

Le dispositif Malraux est destiné à encourager la rénovation des immeubles situés dans des secteurs sauvegardés ou des quartiers anciens dégradés. Si vous achetez un bien immobilier dans ce type de zone et que vous entreprenez des travaux de restauration, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le montant des travaux réalisés. Ce dispositif peut être intéressant pour l’achat d’un bien destiné à la location de salles de danse, car il permet de valoriser le patrimoine tout en offrant un avantage fiscal conséquent.

Pour être éligible au dispositif Malraux, il faut :

  • Acheter un bien immobilier situé dans un secteur sauvegardé ou un quartier ancien dégradé
  • Effectuer des travaux de restauration conformes au Plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) ou au Plan local d’urbanisme (PLU)
  • Louer le bien pendant une durée minimale de 9 ans à usage d’habitation principale ou à usage professionnel (comme une salle de danse)

La réduction d’impôt accordée dans le cadre du dispositif Malraux varie entre 22% et 30% du montant des travaux, selon la zone géographique du bien. Elle est plafonnée à 100 000 euros par an.

Dispositif Censi-Bouvard : investir dans une résidence de services avec une salle de danse

Enfin, le dispositif Censi-Bouvard est un autre levier fiscal pour l’achat d’un bien immobilier destiné à la location de salles de danse. Il concerne les investissements locatifs réalisés dans des résidences de services, telles que les résidences étudiantes, les résidences seniors ou les établissements d’accueil pour personnes handicapées. Si vous achetez un bien neuf ou en VEFA au sein d’une résidence de services intégrant une salle de danse, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le prix du bien.

Pour être éligible au dispositif Censi-Bouvard, il faut :

  • Acheter un bien immobilier neuf ou en VEFA situé dans une résidence de services
  • S’engager à louer le logement pendant une durée minimale de 9 ans

La réduction d’impôt accordée dans le cadre du dispositif Censi-Bouvard est de 11% du prix du bien, dans la limite de 300 000 euros et répartie sur 9 ans. Cette réduction est cumulable avec les autres dispositifs fiscaux mentionnés précédemment.

En conclusion, plusieurs dispositifs fiscaux peuvent vous aider à financer l’achat d’un bien immobilier destiné à la location de salles de danse. En fonction de la nature du bien et de sa localisation, vous pouvez bénéficier du dispositif Pinel, Malraux ou Censi-Bouvard pour optimiser votre rentabilité et valoriser votre investissement. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine pour étudier les meilleures options en fonction de votre situation.